Mairie de Saint Jean de Thurigneux - Ain

  • Mairie de Saint Jean de Thurigneux - Ain
  • Mairie de Saint Jean de Thurigneux - Ain
  • Mairie de Saint Jean de Thurigneux - Ain
  • Mairie de Saint Jean de Thurigneux - Ain
  • Mairie de Saint Jean de Thurigneux - Ain
  • Mairie de Saint Jean de Thurigneux - Ain

Accueil du site > Tourisme - Patrimoine > Patrimoine local et curiosités

Patrimoine local et curiosités

Le bâti en pisé

Montage en "arêtes de poisson" Les bâtiments de la ferme « Grange Gaillot » sont caractéristiques des constructions en pisé. Les fondations en galets posés en « arêtes de poisson » séparés par des rangs de briques ont pour fonction de désolidariser les murs en terre (le pisé) du sol humide.
Mur en pisé
Les trous carrés visibles à distance régulière sont les emplacements des « lassoniers » ; chevrons en bois qui permettaient de maintenir les « banches » pendant le damage de l’argile lors de la construction du mur.
Les lits de chaux blanche horizontaux et obliques assurent la liaison entre les différentes « banchées ».

Les arêtes de mur maçonnées en triangle de chaux blanche ont une double fonction : d’une part esthétique pour obtenir une arête solide et régulière impossible à obtenir avec du pisé, d’autre part fonctionnelle pour lier les deux murs entre eux. C’est un chaînage d’angle.

Pour en savoir plus sur les constructions en pisé, suivre le lien :
http://www.rhone-alpes.culture.gouv...

Les croix de moissons

Croix de moisson à Grange Gaillot L’activité agricole principale de SAINT JEAN DE THURIGNEUX est la culture des céréales (blé, maïs, colza, tournesol, orge, ...) qui a supplanté l’élevage et la polyculture au milieu du XXe siècle.
Avant l’avènement de la mécanisation, les moissons se faisaient manuellement à l’aide de faux, de serpes voire de faucheuses-lieuses tirées par les bœufs ou le cheval.

La moisson se déroulait en trois phases :

  • fauchage et confection de gerbes au champ
  • transport des gerbes et stockage en meules, le plus souvent sur le "suel" (la cour de la ferme) dans l’attente de disponibilité de la « batteuse » La batteuse
  • battage, avec cette fameuse « batteuse » mue, soit électriquement soit par tracteur, courroies et poulies de toutes sortes. L’opération consistait à séparer le grain de la paille et du « grabot » et de confectionner les bottes de paille si utiles pour la litière des animaux.

Ces opérations demandaient beaucoup de main d’œuvre qu’il fallait encourager.

Pour celà, la moisson s’accompagnait de tradition, dont celle des croix de moisson :
Lorsque le champ était semé, le propriétaire dissimulait au hasard des champs une croix en bois, dite Croix de moisson. Le faucheur qui découvrait la croix la rapportait à la ferme tel un trophée et devenait ainsi le héros du jour. Il était chargé d’accrocher cette croix sur la façade de la ferme à l’aide d’une échelle. A chaque barreau gravi, il se devait de boire un verre de vin "cul-sec". Ainsi la tradition s’est-elle perpétuée chaque année jusqu’à l’avènement du tout-mécanique.

La ferme Grange Gaillot a conservé ses croix de moisson accrochées à sa façade.

Poype de Ligneux

Poype de ligneux - JCG - Janv 2013

Voir à la rubrique Commune / Histoire : http://www.saint-jean-de-thurigneux...



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF